Présentation des Archives

-A A +A

La loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) crée les archives départementales dans chaque chef-lieu de département au service des citoyens à la recherche de leurs droits et des services administratifs et judiciaires dont elles collectent les documents. Elles conservent aujourd’hui ce rôle et assument conjointement les missions  d’un service administratif et celles d’un service culturel et scientifique.

En Outre-mer, leur création est plus tardive. Les Archives départementales de la Guadeloupe sont créées officiellement en 1951, suite à la loi de départementalisation du 19 mars 1946 qui érige en département d’Outre-mer les quatre « vieilles » colonies (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion). Le service était alors rattaché au secrétariat général de la Préfecture.

En 1986, suite aux lois de décentralisation, les Archives départementales sont transférées au Conseil général de la Guadeloupe. Le directeur demeure cependant un fonctionnaire d’État mis à disposition du Département.

Enfin, par décret de 1993, et suite à une convention conclue entre le Département et la Bibliothèque nationale de France, les Archives départementales assurent le dépôt légal éditeur et imprimeur sur l’ensemble du département.

La collecte des archives publiques et privées sous toutes leurs formes – patrimoine écrit, imprimé, audiovisuel, sonore, cartographique ou encore photographique, sans oublier les documents numériques – enrichit depuis trois siècles la mémoire collective du département.

Une fois classé et muni d’inventaires, ce patrimoine archivistique porté à la connaissance de tous participe à une meilleure connaissance de l’histoire de la Guadeloupe et à sa valorisation à travers les expositions, animations (service éducatif) et publications.