Fromager pétandre et sapotiller commun

Derrière ces vocables un peu étranges se cachent des noms de plantes des Antilles répertoriées par le botaniste et médecin Michel Etienne Descourtil.  Publié en 1833, son  ouvrage intitulé « Flore pittoresque et médicale des Antilles ou traité des plantes usuelles des colonies françaises, espagnoles, portugaises » devait initialement ne s’intéresser qu’aux plantes médicinales. Mais le naturaliste l’enrichit des plantes ayant une valeur commerciale et l’ouvrage devint un répertoire des espèces connues aux Antilles. Ces deux estampes de couleur sont issues des 600 planches que l’on peut découvrir dans les huit volumes qui composent l’œuvre.

Chaque plante, classée par type, fait l’objet d’une étude détaillée à la fois morphologique et pathologique. On découvre que le « fromager pétandre » porte un autre nom, celui de « cotonnier mapou » et qu’il possède des propriétés diurétiques adoucissantes ou que le « sapotiller commun » recèle des vertus diurétiques sédatives. Une mine d’informations à découvrir dans notre salle de lecture et bientôt en ligne sur notre site internet.

Retour aux actualités